Domaine Château de Vaudieu - Les bouteilles

Domaine Château de Vaudieu

Château de Vaudieu

 

Le Château de Vaudieu, c'est le vaisseau Amiral de la famille. Il déploie ses 70 ha sur les plus grands terroirs de l'appellation, et fait rare, toutes ses parcelles se touchent. Sa grandeur n'a d'égal que l'infinie finesse de ses terroirs, où les sables dominent et cisèlent des vins très "haute couture". Vaudieu, c'est depuis plusieurs siècles l'un des plus prestigieux domaines de Châteauneuf-du-Pape, qui sous l'impulsion de la famille, tend à retrouver tout son lustre d'antan.

Terroir :

Le vaste vignoble s’étend sur une véritable mosaïque de terroirs, avec plus de 7 composés  géologiques distincts. C’est un véritable résumé de l'appelation Châteauneuf du pape, où se côtoient,  les sables, les terrasses de galets roulés, les marnes, les versants de sols calcaires, qui s’étalent entre 85 et 125 mètres d’altitude, vinifiés et élevés séparément jusqu’aux assemblages.

La part importante de terroirs à texture sablonneuse explique la trame tannique extrêmement fine des vins rouges du domaine. Quant aux Blancs, c’est toute la minéralité d’une roche mère de calcaire à silex qui cisèle les vins du domaine. L’acidité y est un élément de l’équilibre des Blancs sur la garde, grâce notamment à la parcelle du « Clos du Belvédère », qui donne lieu à une cuvée éponyme ultra-identitaire.

Cépages :

Un soleil qui brille 2800 heures par an, un mistral qui souffle plus de 100 jours et seulement 600mm de pluie chaque année. Les vieux ceps de raisins noirs poussent idéalement sur de faibles pentes, au régime hydrique propice à de grandes maturités.

Le domaine repose sur les 13 cépages de l’appellation, mais c’est le Grenache qui domine nettement l'assemblage. Véritable révélateur de terroir, il procure cette sensation de gourmandise quand la maturité est obtenue. Sur ce terroir particulier, son équilibre est tout à fait remarquable.

Le vignoble, peuplé de vieilles vignes, plonge littéralement dans le sous-sol, révélant au passage toute sa complexité aromatique. Les rendements sont très faibles : de l’ordre de 25 Hl/Ha en moyenne. Seules les plus belles grappes passent la porte de la cuverie.

Vinification et élevage:

Les vins sont élevés 15 à 18 mois, pour partie en barriques dans un très ancien chai souterrain. Certains cépages vinifiés purs comme la Syrah ou le Mourvèdre, sont parfaitement adaptés à l’élevage en bois. En revanche, la pureté du Grenache est préservée dans de grandes cuves ou des fûts de 600L, le plus souvent déja rompus à l'exercice par des cépages plus réducteurs.