Clos de la Bergerie 2013 - Nicolas Joly - Savennieres Roche aux moines

Clos de la Bergerie - Nicolas JOLY - Savennieres Roche aux moines Agrandir l'image

Clos de la Bergerie 2013 - Nicolas Joly - Savennieres Roche aux moines

36,00 € la bouteille

Cru Loire: Savennieres
Type Sec
Millésime 2013
COULEUR blanc
Format Bouteille de 75cl

Résumé

Avis aux amateurs de vin nature, on ne présente plus les vins de Nicolas Joly.

Quantité

Description

Savennières Roche aux Moines. L’age moyen des vignes est de 25 ans environ.

Les sols composés également de schistes sont un peu plus épais (30 à 80cm environ). Les rendements sont de 25/30 hectolitres par hectare (50 autorisés).

Les pentes moins prononcées que pour la Coulée sont plus orientées vers l’est.

Les vinifications sont faites en bois (jamais plus de 5% de bois neuf) et produisent environ 8 à 10 000 bouteilles par an.

“Différencier maturité et oxydation”

Tous nos  vins  sont récoltés en 4 a 5 tries (passages) sur 4 a 5 semaines  pour être sur qu’ils aient atteint une véritable maturité. Ceci donne  donc au vin une couleur jaune dorée  qui aujourd’hui est devenue rare hélas pour les vins blancs.

En cueillant un raisin quand il est jaune et légèrement botrytisé on optimise la minéralité et la complexité des arômes. Seule une agriculture saine (biologie ) permet d’atteindre sans risque de mauvais goût cette maturité avancée.

Nos  rendements sur la Coulée de Serrant  sont de 20 a 25 hectolitres par hectare (40 hectos/hectare sont autorisés) renforce cette  couleur prononcée.

En récoltant un raisin trop tôt on obtient un goût de fraîcheur avec des arômes de fruit qui sont faciles à obtenir et à mon avis assez peu symptomatiques d’une AOC. En récoltant quand le fruit est vraiment mûr on atteint la complexité d’une AOC.

Pour être sur que cette couleur n’est pas de l’oxydation buvez un verre par jour pendant plusieurs jours sans remettre la bouteille au frigidaire, juste en la rebouchant et vous verrez le vin s’améliorer les premiers jours, parfois même plus d’une semaine. S’il était oxydé il serait imbuvable.