Château Grillet 2016 VIGNOBLE DE CHÂTEAU GRILLET

Château Grillet 2008 Neyret Gachet Agrandir l'image

Château Grillet 2016 VIGNOBLE DE CHÂTEAU GRILLET

350,00 € la bouteille

CruCondrieu
TypeNOUS CONSULTER
Millésime2016
COULEURblanc
FormatBouteille de 75cl

Résumé

Le millésime 2015 offre des vins atypiques par rapport aux millésimes précédents. Le profil solaire des vins, reflet de conditions climatiques extrêmes, se traduit par de la puissance et de la concentration mais reste malgré tout équilibré par une fraîcheur et une énergie remarquables.

Quantité

Description

Propriété depuis juin 2011 de François Pinault, par ailleurs propriétaire de Château Latour à Pauillac et du Domaine d’Eugénie à Vosne-Romanée, le Domaine est géré par Frédéric Engerer (également gérant des deux autres propriétés).

Château-Grillet possède une histoire riche, illustrant parfaitement la passion et le dévouement des multiples générations d’hommes et de femmes pour ce terroir exceptionnel.

Les vignobles de Condrieu et Château-Grillet auraient été plantés par l’empereur Probus à partir de plants ramenés de Dalmatie au IIIème siècle après Jésus-Christ. De nombreuses mosaïques conservées sur le site archéologique de Saint-Roman-en-Gal (situé à une douzaine de kilomètres) témoignent de ces origines et l’une d’entre elle représente d’ailleurs une scène de vendanges et de foulage du raisin. Le développement initial du vignoble de cette région est donc probablement lié à la paix romaine qui permit aux Allobroges dont le territoire englobait une partie de la rive droite du Rhône, en face de Vienne, d’acquérir la citoyenneté romaine et par la même le droit de planter de la vigne.

Au Moyen Age, les vins de la vallée du Rhône ont des difficultés pour gagner le Nord de la France en raison de droits exorbitants exigés par les villes traversées. Puis le XVIIème siècle voit se développer le commerce des vins de la vallée du Rhône qui gagnent Paris en remontant cette fois le cours de la Loire. C’est également à cette époque qu’un petit manoir est construit sur le site de Château-Grillet, qui sera agrandi ensuite par les propriétaires successifs.

Les vins de Château-Grillet sont déjà présents sur les tables et les caves des plus grands. La visite de Thomas Jefferson en 1787 à la propriété en atteste ainsi qu’un inventaire réalisé en 1814 dans la cave du Château de Malmaison, résidence de l’Impératrice Joséphine de Beauharnais, première épouse de Napoléon Ier. Celui-ci mentionne la présence parmi les meilleurs crus de « deux cent-quatre vingt seize bouteilles de vin de Château-Grillé, prisées cinq cent quatre-vingt douze francs ». En 1829, c’est James Christie qui acquiert des bouteilles de Château Grillet pour le compte du roi d’Angleterre George IV. La renommée de ces vins est donc déjà fortement établie et leurs prix égalent voire surpassent ceux des crus d’Hermitage et de Côte-Rôtie.

Château-Grillet fut longtemps la possession de familles bourgeoises lyonnaises. Ainsi Girard Desargues, architecte, géomètre, conseillé du cardinal Richelieu et issu d’une famille d’avocats de Lyon, se retire à Château-Grillet en 1648, pendant les troubles de la Fronde. Il y reçoit son ami Blaise Pascal, également géomètre, en septembre 1652. Ce dernier fait d’ailleurs référence dans ses « Pensées »au vin de son ami.

Par le jeu de diverses successions, le Domaine reste dans la famille Neyret-Gachet de 1827 à 2011. Au cours de cette histoire riche, une date clé marquera à jamais l’histoire de propriété. Le 11 Décembre 1936, la demande de reconnaissance en appellation d’origine contrôlée formulée par Henri Gachet, propriétaire du Domaine, est officiellement obtenue et publiée au Journal Officiel de la République Française. Château-Grillet figure ainsi parmi les toutes premières appellations attribuées en France mais aussi parmi les plus petites. Fait rare, Château-Grillet est donc également un monopole. Il s’agit là de la reconnaissance de l’excellence de ce terroir et des vins auxquels il donne naissance.

Le vin est présent sur toutes les grandes tables françaises, notamment à la Pyramide de Fernand Point à Vienne. Ce très grand Chef, véritable pionnier de la gastronomie française et premier à obtenir trois étoiles au Guide Michelin, était l’un des plus fidèles Ambassadeurs de Château-Grillet. Sa correspondance avec Monsieur Gachet, riche et savoureuse, montrait à quel point il était important pour lui de faire déguster ce vin à sa table.

C’est aussi à cette époque que Maurice-Edmond Saillant, dit Curnonsky (1872-1956), célèbre gastronome et critique culinaire français, plaçait Château-Grillet au sein de sa célèbre « Quinte des grands vins blancs de France aux côtés d’autres crus prestigieux : Montrachet, Coulée de Serrant, Château Yquem, et Château Chalon ». Curnonsky, surnommé le « Prince des Gastronomes », parlait volontiers de Château-Grillet comme d’un « très grand seigneur ».

Seulement 3,5 hectares au cœur de la vallée du Rhône septentrionale…

Château-Grillet est situé entre les communes de Vérin et Saint-Michel-sur-Rhône (département de la Loire), sur la rive droite du Rhône, au sud de la ville de Vienne. Depuis 1936, ce véritable bijou de la Nature est l’une des plus petites et prestigieuses Appellations d’Origines Contrôlées françaises qui produit un vin blanc unique, l’un des plus grands.

Véritable « amphithéâtre » exposé au sud, le vignoble de Château-Grillet bénéficie d’un microclimat exceptionnel, chaud et ensoleillé, protégé des vents du nord. Ce nom pourrait d’ailleurs provenir des coteaux « grillés » ou brûlés par le soleil. Les vignes, d’un âge moyen de 45 ans et plantées sur des pentes parfois vertigineuses, sont situées entre 150 et 250 mètres d’altitude et se répartissent sur 76 merveilleuses terrasses, appelées « chaillées », maintenues par des murs en pierres sèches soigneusement entretenus et conservés au fil des siècles. Depuis l’époque romaine, l’intervention permanente de la main de l’homme pour l’aménagement harmonieux de ces terrasses donne tout son sens et toute son identité à ce lieu magique, d’une beauté époustouflante.

Le cépage Viognier règne ici en véritable « roi » et donne naissance à des vins d’une grande tension, intensité et minéralité. Il s’épanouit sur des sols issus de deux formations géologiques :

Une formation ancienne de Granite à Biotite (ère primaire), roche constituée de Quartz, de Feldspaths et de Micas, dont l’altération donne des sols sableux plus ou moins argileux.

Une formation plus jeune correspondant à des dépôts de Loess (dépôts éoliens de l’ère quaternaire), se retrouvant très ponctuellement dans des dépressions du vignoble.

Ces sols pauvres, sains et bien drainés offrent les conditions idéales pour produire de grands vins et le sous-sol fissuré permet à la plante de plonger aisément ses racines pour puiser eau et éléments minéraux.

Bien que minuscule, le vignoble possède différents microclimats selon l’altitude, l’orientation, la proximité du ruisseau qui sont susceptibles d’agir sur la maturation des raisins et qui demandent donc un suivi précis et régulier à chaque étape du cycle de la vigne.

Château-Grillet fut reconnu de façon précoce par de nombreux amateurs, écrivains ou personnalités. La propriété fait d’ailleurs l’objet d’un site mixte inscrit au patrimoine national français depuis le 15 Mai 1976 pour la beauté et l’ancienneté du vignoble et de son château.

Découvrez la passionnante histoire de Château-Grillet

Depuis le rachat de Château Grillet en 2011, priorité a été donnée à l’équipe de tout mettre en œuvre pour magnifier ce patrimoine viticole unique et de comprendre au mieux la complexité de chaque parcelle. Magnifique mais exigeant, ce vignoble demande une attention toute particulière et beaucoup de patience.

Le domaine est géré par Frédéric Engerer, par ailleurs Gérant de Château Latour et Domaine d’Eugénie. L’œnologue Alessandro Noli, avec l’aide d’une équipe de deux vignerons polyvalents, opère le domaine localement.

Comprendre la complexité et la diversité de toutes ces différentes parcelles est mission passionnante. Ce véritable « bijou » de vignoble nécessite beaucoup de recul et d’humilité pour être sublimé. Du travail également, beaucoup de travail. Tous les travaux viticoles sont réalisés manuellement, dans un souci de précision mais aussi parce que certaines terrasses sont si étroites que seul l’homme peut véritablement intervenir. Chaque année toutes les terrasses doivent être attentivement examinées pour entretenir les murs de pierre qui s’usent avec le temps.

Afin de respecter au mieux les flux de sèves et de prévenir les maladies du bois, le mode de conduite de la vigne est passé de la taille Guyot simple en Guyot Poussard. Les sols sont travaillés, au cheval, au treuil, à la motobineuse ou à la pioche selon les particularités agronomiques de chaque terrasse et de leur accessibilité. Les vignes sont conduites sur échalas. La hauteur d’échalassage est au minimum de 1,50 mètre. Cette hauteur est mesurée entre le niveau du sol et le sommet de l’échalas. D’autre part, dès l’acquisition du Domaine, l’équipe a entamé une conversion en biodynamie sur l’ensemble du vignoble. Par l’intermédiaire de préparations spécifiques à base de plantes et de minéraux et de valorisation de la biodiversité, ce mode de conduite vise à favoriser l’équilibre entre le sol, la plante et l’environnement pour la recherche d’une expression optimale du terroir dans les vins.

Les vendanges sont effectuées en petite cagette par une petite équipe expérimentée, formée au travail de tri. Les caractéristiques de chaque terrasse, de chaque « micro-climat » sont soigneusement prises en compte pour réaliser des sélections qui seront ramassées, pressées et vinifiées séparément afin d’atteindre la meilleure maturité de chaque terroir et d’en préserver le style avant l’assemblage final.

Minéralité, tension, élégance...

Le style unique de Château-Grillet se définit par une vinification précise et respectueuse de la grandeur de son terroir. Une aventure passionnante.

Après les vendanges, chaque sélection de parcelles va être pressée de façon séparée. Le pressurage est lent et respectueux du raisin. C’est une étape cruciale qui demande une présence permanente et beaucoup de précision. Un nouveau cuvier, terminé avant la récolte 2012, avec des petites cuves en inox thermo régulées donne à l’équipe la chance de pouvoir vinifier séparément et précisément les différentes sélections. Selon les lots, les fermentations alcooliques et malolactiques sont réalisées en cuve ou en barrique.

L’élevage de 18 mois est réalisé en des fûts de chênes français, avec un pourcentage faible de barriques neuves, de l’ordre de 20%.

L’assemblage est crucial puisqu’il décide des vins qui seront retenus pour entrer dans la composition de Château-Grillet. Une grande sévérité est ici mise en œuvre, seuls les plus grands vins sont sélectionnés pour l’assemblage final de Château-Grillet.

Depuis le millésime 2011, un autre vin a ainsi vu le jour à la propriété. « Pontcin », en appellation Côtes-du-Rhône, est ainsi assemblé avec les vins n’ayant certes pas le niveau suffisant pour rentrer dans l’assemblage de Château-Grillet mais possédant un très beau fruit avec beaucoup de charme. Pontcin est un lieu- dit de la propriété.

UN STYLE SI PARTICULIER

CHÂTEAU GRILLET

Château Grillet est un vin d'initié qui ne se livre pas facilement et qui possède beaucoup de finesse, de tension et une magnifique complexité aromatique. Grand vin de garde, il demande de la patience pour révéler toute sa magie…

Son expression minérale s’accompagne souvent d’une fraîcheur marine, presque iodée et parfois même mentholée. Le spectre aromatique est large et varié. L’élégance florale (rose, violette, tilleul) et la douceur fruitée (poire, ananas, abricot) peuvent également s’accompagner de notes plus chaudes et gourmandes tels le miel, le nougat, la noisette la vanille, la truffe blanche ou les épices comme le safran.

Vin remarquablement équilibré avec une dominante de gras mise en valeur par une très belle acidité, Château-Grillet s’accorde parfaitement avec le foie gras truffé, le turbot rôti, le homard braisé, les coquilles Saint-Jacques ou la volaille de Bresse à la crème. Des alliances avec la gastronomie asiatique et les plats épicés ou les saveurs aigres-doux peuvent également donner des expériences magnifiques.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Château Grillet 2016 VIGNOBLE DE CHÂTEAU GRILLET

Château Grillet 2016 VIGNOBLE DE CHÂTEAU GRILLET

Le millésime 2015 offre des vins atypiques par rapport aux millésimes précédents. Le profil solaire des vins, reflet de conditions climatiques extrêmes, se traduit par de la puissance et de la concentration mais reste malgré tout équilibré par une fraîcheur et une énergie remarquables.